Nos articles de presse


Le Guide du Vin Phaneuf, Quebec, CA, février 2016
La Nouvelle République, février 2016
Grape Collective, August 2015
Jancis Robinson, July 2016

La vie commerciale



Le DOMAINE DE REUILLY peut déjà vous informer sur les différents salons professionnels
auxquels il compte participer pour les mois à venir :

Du 28 au 30 Janvier 2019 Millésime Bio à Montpellier

Du 4 février au 5 février 2019 Salon des Vins de Loire à Angers

Du 4 février au 5 février 2019 La Levée de la Loire à Angers

Du 17 au 19 mars 2019 Prowein à Düsseldorf en Allemagne

Le Domaine de Reuilly participe par ailleurs fréquemment à des animations de Portes Ouvertes chez des cavistes partenaires.
Il accueille aussi régulièrement des groupes français et étrangers au Domaine pour des visites organisées des vignobles
suivie d'une dégustation de nos Vins de Reuilly.

Récemment, le Domaine de Reuilly a accueilli les auditeurs de VERITAS et DEMETER pour la certification
à venir du Millésime 2018 en vins bio et biodynamie.

Les nouveaux investissements au Domaine Denis Jamain



Le Domaine Denis Jamain a procédé à plusieurs investissements significatifs dans les derniers mois : les plus conséquents étant l’installation d’une éolienne pour préserver sa principale parcelle de Pinot noir contre le gel, l’acquisition de nouvelles bennes, tables de tri et tapis élévateurs pour rentrer la récolte de Pinot noir en cave et également l'acquisition d'un nouveau tracteur enjambeur destiné essentiellement au travail du sol avec tout un ensemble de nouveaux outils de travail du sol, tout ceci pour continuer à optimiser la qualité du produit.

Le domaine a procédé à la plantation, au printemps 2018, de deux nouvelles parcelles : 34 ares de Sauvignon Blanc sur le site des Pierres Plates et 33 ares de Pinot noir sur le site des Coignons 9.

La vie du vignoble



VENDANGES 2018 A REUILLY

J’ai du mal à réaliser que cela fait déjà un an que j’écrivais un rapport semblable à celui-ci pour la récolte précédente. Le temps passe si vite quand on vit pleinement sa passion…
Mais comme tous ceux d’entre vous qui travaillent dans ce monde du vin le savent, il en est ainsi parce que cette activité est tellement prenante et exige une implication personnelle permanente, si bien que le temps passe à toute vitesse.

Il y a tout juste quelques semaines, au début du mois d’Août nous étions tous très soucieux pour la récolte à venir compte tenu de la sécheresse et des températures torrides, entre 35 et 40°, que nous avions à Reuilly. Neuf semaines plus tard, tout a été récolté dans d’excellentes conditions et ces craintes initiales ont fait place à un sentiment de soulagement et de satisfaction. Oui, contrairement à un certain nombre d’autres appellations en France, notamment dans le Sud, qui ont connu divers problèmes avec cette récolte, nous pouvons dire que nous sommes globalement heureux et satisfaits de ce Millésime 2018.

Tout d’abord, contrairement à 2017, nous n’avons été que très peu frappés par le gel au mois d’avril dernier, étape décisive car on peut si facilement tout perdre en une seule nuit.
Nous avons eu ensuite un printemps très pluvieux avec environ 250mm de pluie entre le 1er Mai et le 20 Juin, et pendant cette période nous avons subi de fortes attaques de mildiou dans nos parcelles cultivées en bio et biodynamie. Mais heureusement grâce à une vigilance de tous les instants, nous avons été capables de limiter les pertes occasionnées (principalement en Pinot Noir) à moins de 10% du potentiel de récolte.

Mais à ce moment-là, nous ne savions pas encore que nous allions connaître une telle sécheresse pendant l’été et que ces fortes pluies de printemps s’avéreraient si bénéfiques, ce fut en fait ce qui sauva notre récolte. Nos sols argilo-calcaires de type Kimméridgien gardèrent en effet de l’humidité en profondeur si bien que nos vignes, qui ont un enracinement profond compte tenu de tout le travail du sol que nous effectuons, profitèrent pleinement de cette humidité préservée.

La maturation des raisins fut très rapide pendant les dix derniers jours du mois d’août après que nous eûmes bénéficié d’une petite pluie d’orage en milieu de mois, et nous commençâmes les vendanges précocement à partir du 3 septembre. Nous avons débuté par les Pinots gris (ce qui est habituel compte tenu des caractéristiques du cépage et sa plantation sur un sol plus graveleux), puis nous avons enchaîné non-stop pendant trois semaines avec les Pinots noirs et au final avec les Sauvignons blancs.
Nous avons toujours récolté très très tôt en matinée (toujours avant 11h) pour profiter des basses températures de la fin de nuit, car pendant toutes ces journées du mois de septembre le thermomètre montait à des températures avoisinant 30° dans l’après-midi. En agissant ainsi, nous étions sûrs de protéger au maximum les arômes du raisin, ce qui est déterminant pour la qualité du vin à venir.
Nous n’avons pas eu la moindre goutte de pluie pendant les trois semaines de vendanges et les conditions de récolte étaient idéales. Inutile de préciser qu’avec cet été très sec, nous n’avions pas la moindre présence de pourriture et que toute la récolte était très saine et facile à vendanger.

Toutes les fermentations alcooliques se déroulent harmonieusement et sans interruption à ce jour. Bien que nous ayons récolté si tôt nous avons des degrés d’alcool qui ne sont jamais inférieurs à 12.4 et qui sont la plupart du temps dans une fourchette de 12.7 à 13.2, signe que la vendange s’est effectuée à un très bon niveau de maturité.

L’une des caractéristiques de cette récolte est un niveau d’acidité relativement bas pour l’ensemble des cépages, entre 4.2 et 4.5gr/litre pour les Sauvignons et autour de 4gr/litre pour les Pinots noirs et les Pinots gris. Ceci est la conséquence directe de la sécheresse de l’été qui a occasionné une consommation intense d’acide malique pendant les très chaudes journées. Notre PH pour les Rouges se situe toutefois au niveau de 3.40, ce qui nous satisfait pleinement.

Une autre caractéristique de cette récolte 2018 est la qualité intrinsèque des jus. Je ne me rappelle pas, au cours des dix dernières années, avoir rencontré une telle qualité d’arômes à ce stade de la fermentation, si délicats et en même temps avec une splendide expression sans excès. J’ai vraiment hâte de voir ce qui va en résulter quand tout sera embouteillé au printemps prochain.

En conclusion, je suis vraiment certain que ce Millésime 2018 sera de très grande qualité et ceci fait vraiment plaisir après trois années de récoltes précédentes particulièrement difficiles.

Grand Merci à toi Mère Nature.

Distinctions en 2016, 2017 et 2018



Les Fossiles Blanc 2015, 2016 et 2017
o Médaille d’Or, Salon Challenge Millésime Bio,
Marseille en 2017 et Montpellier en 2016 et 2018

Les Fossiles Rouge 2015 et 2016
o Médaille d’Argent, Salon Challenge Millésime Bio,
Montpellier en 2016 et Marseille en 2017

Les Coignons Blanc 2015 et 2017
o Médaille d'Argent, Concours Général Agricole, Paris en 2018
o Médaille de Bronze, Concours des Ligers, Angers en 2016 et 2018
o Médaille de Bronze, Concours des Vins de France, Macon en 2016

Les Pierres Plates Blanc 2015 et 2017
o Médaille d'Or, Concours Général Agricole, Paris en 2018
o Médaille de Bronze, Concours des Ligers, Angers en 2018
o Médaille d'Or, Concours des Vins de France, Macon en 2016

Les Pierres Plates Rouge 2015
o Médaille d’Or, Concours Des Vins, Bourges en 2016

Exploitation de viticulture en bio et biodynamie à Reuilly (36)
rolex replica breitling replica omega replica